Son histoire & son patrimoine

Noyant-de-Touraine est une commune française du département d'Indre-et-Loire (37), en région Centre-Val de Loire.

Population totale : 1 275

Superficie : 1300 ha
Altitude : 120 m
Longueur de voirie communale : 20 482m

Elle fait partie de la Communauté de Communes de Touraine Val de Vienne.

Vos Conseillers DépartementauxNadège ARNAULT et Etienne MARTEGOUTTE.

Situation

IMG_5877.JPG
IMG_5780_edited.jpg

L'école primaire Geoffroy de Pennart accueille les élèves de la commune.

Ecole

La ville comprend une zone d'activité, la « Z.A. de la justice », où est située notamment la base logistique frais Intermarché. 

Economie

En 1 clic

Lieux & monuments

L'église 

L'église actuelle, construite spécifiquement pour les Saints Gervais et Protais, a été construite en 1874 par l'architecte Sieur Rémy de Tours.
Le bâtiment qui l'a remplacé a été construit au 12 ème siècle et a été restauré et agrandi au 15ème siècle. Le clocher a été construit par l'entrepreneur Sieur Dubois de Sainte-Maure, en 1890, selon le plan de l'architecte de M.Guérin fils, architecte de Tours.

Le château de Brou  fut bâti, selon une légende du maréchal de Boucicaut, mais plus sûrement par le Chevalier François de Gebert, Seigneur de Noyant du Rivau.

Construit par le chevalier François de Gebert. Vers 1866-1868, le marquis de Moges ordonna la refonte du château, qui fut réalisée sous la direction de l'architecte M. de la Morandière qui a également construit le viaduc du Mans.

Sur le territoire de Noyant se trouvaient autrefois deux beaux dolmens (Monument mégalithique fait de pierres brutes agencées en forme de table gigantesque) : celui de la Hacherie et celui des Piraudières. De ce dernier, on ne voit que quelques restes ; quant à l'autre, il a été vendu en 1848 pour entrer dans la construction du pont de la Sauneraie, qui permettra le passage de la ligne SNCF Paris - Bordeaux.

Château de Brou

Personnalité

Grâce à l'héritage, en 1903, du Château de Brou, elle y transforme un orphelinat, l'œuvre des petits jardiniers de Brou. Ce dernier a été bâti en 1906, avec l'aide de Madame de Chézelles et le curé de Noyant de l'époque, l'abbé Brault.

Plus tard, en 1914, elle adapte une annexe de Brou en hôpital, afin d'y accueillir des enfants de Paris.

En 1940, elle accueille de nouveau des réfugiés et s'oppose avec succès à la réquisition du château par l'armée allemande. Malheureusement, cela a conduit à expulser les réfugiés.

Dix années se sont écoulées, et l'état de ses finances l'oblige à céder Brou. Il a été repris par la Société des Amis des Jeunes qui a continué des œuvres d'aide sociale et de formation professionnelle.

 

Ida de l'Aigle a reçu la médaille d'argent de l'assistance publique et la médaille du mérite social. Son nom a été donné à la salle des fêtes de Noyant.

Ida  de l'Aigle (1872-1966)

Galerie photos de Noyant

Galerie photos anciennes de Noyant